Conseils start-up | Notre guide pour réussir son entretien annuel

C'est un fait : le turnover en start-up est élevé. Le profil start-up se distinguant par sa soif d'apprendre et son goût du challenge, on observe qu'au bout d'environ 1 an, il commence à s'ennuyer, à trouver que son poste ne se renouvelle pas suffisamment et qu'il en a fait le tour. Pour fidéliser les membres de son équipe, il est donc primordial de leur redonner de la perspective et de parler de leur évolution. L'entretien annuel est le moment idéal pour le faire. Dans cet article nous vous donnons toutes les clés pour bien le préparer et le réussir.

1) A quoi sert l'entretien annuel ?



En complément des points réguliers de management, l'entretien annuel va répondre à deux objectifs majeurs :

  • faire un bilan complet, exhaustif de l'année écoulée avec le managé
  • lui fournir des perspectives d'évolution


alt



S'il s'agit d'un premier entretien annuel, il sera d'autant plus important qu'il correspondra à une étape cruciale de sa vie dans l'entreprise. Après un an, un salarié aura traversé suffisamment d'étapes pour pouvoir tirer et faire valoir des résultats tangibles sur son impact dans la start-up. C'est également le bon moment pour parler de la manière dont vous souhaitez évoluer et grandir ensemble, de ce qu'il est possible d'envisager en terme de périmètre de poste.

2) Comment bien préparer un entretien annuel ?


A. Côté managé



Loin d'être un exercice évident, cet entretien doit être le plus constructif possible. Aussi, s'il veut arriver dans les meilleures conditions et en pleine confiance lors de l'entretien, le salarié doit avoir réfléchi et écrit un bilan "documenté" sur son année. Il faut donc s'assurer de poser un regard objectif sur ses résultats et de s'appuyer au maximum sur des faits ou des chiffres.

alt



La réussite de ton entretien dépendra énormément de ta capacité à choisir les bons metrics et les bons skills à mettre en avant et les analyser finement. Ils sont forcément liés à ton profil et au poste que tu occupes dans la start-up.


Par exemple pour un profil Sales:

1) Bilan

  • Analyse des chiffres : Quel est mon pourcentage d'objectifs atteints en CA ? En nombre de ventes ? Quel churn ? Quel NPS ?
  • Analyse des projets annexes combien de side projects ai-je initié ? Pour quels quick wins ? Quel impact sur le produit / la start-up / la satisfaction client ?
  • Analyse du management : Nombre de personnes managées ? Les objectifs de recrutement et de formation sont-ils atteints ?

2) Perspectives

  • Ce qui m'a plu
  • Ce qui m'a déplu
  • Les difficultées rencontrées
  • Quels sont mes axes d'amélioration personnels et ceux de la start-up ?
  • Les challenges que j'aimerais relever et ceux que j'identifie pour la start-up


B. Côté manager



Le travail de préparation est tout aussi important pour les managers. Pour disposer d'une vision à 360° sur l'entretien, nous vous conseillons de sonder les personnes qui travaillent au quotidien avec le salarié évalué pour recueillir leurs impressions.

alt


  • Les clients (avec l'autorisation du salarié) : certaines start-up n'ont pas de NPS, il ne faut donc pas hésiter à aller voir les clients dont le salarié s'occupe pour obtenir du feedback sur la qualité de son travail et du relationnel.
  • Les collègues : poser les questions suivantes aux collaborateurs qui travaillent directement avec lui :
    • Peux-tu me raconter une situation durant laquelle XX t'a agréablement surpris ?
    • Une situation où, à l'inverse, tu t'es demandé ce qu'il fabriquait ?
    • Quels conseils lui donnerais-tu pour continuer à progresser et s'épanouir dans la start-up ?


3) Déroulé de l'entretien annuel


A. Auto-évaluation du managé



Il va s'agir pour le managé de dérouler les différents points qu'il a préparé en amont. Le manager devra adopter une posture d'écoute active sans l'interrompre tout en prenant des notes pour revenir sur les différents points évoqués. Il faudra aussi tenir compte de l'attitude générale du managé, des efforts de préparation, de l'engagement qu'il a mis dans cet entretien car ce genre d'exercice est difficile et que la dimension humaine reste primordiale.

B. Retours du manager et échange



Qu'avons-nous pensé de cette évaluation ? Est-elle en accord avec les éléments dont nous disposions et notre ressenti personnel tout au long de l'année ? Certaines choses nous ont-elles interpellées ?
Cette partie doit être un moment d'échange apaisé et motivant. C'est l'occasion de prendre le pouls de son équipe, de bien mesurer leur niveau de bonheur et de satisfaction ainsi que les différents points qui pourraient être améliorés au-delà des individus, à l'échelle de la start-up. S'il y a des points de désaccord, il est important de ne pas les taire et de profiter de ce moment-clé pour envisager des changements ou des évolutions voire se donner un délai de réflexion supplémentaire pour parvenir à un accord.
Aussi, on va attendre du manager qu'il apporte de la hauteur de vue. Pour cela, il faudra être capable de tirer au moins un point positif et un point négatif.

C. Next steps



Il ne faut jamais oublier de conclure en évoquant les prochaines étapes-clés et rappeler que si l'entretien annuel est très important, toutes les étapes de management intermédiaires le sont également. C'est lors de ces points plus réguliers que vous pourrez évoquer les difficultés rencontrées et chercher des solutions ensemble.


alt


4) Après l'entretien annuel



L'un des grands reproches qui est fait aux managers est que toutes les actions et les points d'amélioration identifiés lors de l'entretien annuel n'ont pas de suites réelles. Il est donc essentiel de faire REGULIEREMENT des points, bookés à l'avance dans les agendas de chacun, pour :

  • fixer ou rappeler les objectifs
  • donner du feedback
  • rester à l'écoute
  • accompagner la progression de son équipe


Tu connais maintenant nos conseils pour réussir son entretien annuel en start-up. On espère qu'ils te seront utiles. Et toi, as-tu des bonnes pratiques ou des astuces à nous partager ? Ton avis nous intéresse ! ;)

top